Le climat du Québec ne convient pas aux bananes, mais on peut facilement y cultiver des pommes, des poires, des prunes et des raisins. Le traitement des arbres fruitiers est évidemment différent de celui d’un érable ou d’un sapin. Voici ce qu’il faut savoir pour orner son jardin d’arbres et d’arbustes qui produiront des fruits.

1. Quels arbres fruitiers peut-on planter chez soi?

Chaque région a son propre climat : l’Abitibi et la Montérégie offrent des conditions très différentes pour la culture. Vous devez donc choisir des arbres réellement résistants au climat de votre région et votre zone de rusticité, rappelle le site de la Pépinière Aux Arbres Fruitiers. La plupart des pépinières pourront vous conseiller sur les arbres fruitiers qui peuvent survivre et produire des fruits malgré votre climat.

En plus des pommiers, poiriers, abricotiers, pruniers et vignes à raisin, vous pouvez aussi planter des arbres et arbustes qui vous offriront de petits fruits, comme l’amélanchier, le sureau, etc.

2. Quand et où faut-il planter un arbre fruitier?

Comme le souligne un site du gouvernement du Québec, les arbres fruitiers ont habituellement besoin d’un sol bien drainé et de beaucoup de soleil. Avant d’aller de l’avant, il est important de bien se renseigner.

Si vous désirez planter un pommier, les Producteurs de pomme du Québec mettent à votre disposition un guide sur la production pomicole.

Attention, certaines règles encadrent la plantation d’arbres fruitiers, notamment pour les protéger des maladies et empêcher la propagation de celles-ci.

3. Doit-on tailler les arbres fruitiers?

Oui, mais il faut éviter les excès, recommande le site Espace pour la vie, qui abrite le Jardin botanique de Montréal.

En fait, vous devez tailler les arbres pour obtenir des fruits et assurer leur abondance le moment venu. Il faut être patient : certains arbres prennent plusieurs années avant de produire leurs fruits. La taille printanière, en mars et avril, est essentielle, rappelle La Presse.

4. Comment peut-on traiter les arbres fruitiers contre les insectes et autres parasites?

Un traitement bio des arbres fruitiers est possible. Par exemple, on peut installer des pièges à insectes dans lesquels on installe un appât.

La taille peut aussi servir à contrôler des maladies comme la brûlure bactérienne, si on agit avant que le tronc ne soit touché.

De façon préventive, il est recommandé d’enlever les feuilles au pied de l’arbre ou de les déchiqueter, ainsi que de mettre du paillis, afin d’éviter la propagation d’un champignon.

Finalement, en choisissant un emplacement bien ensoleillé et un sol approprié, on réduit les risques de maladie.

Pour protéger vos arbres fruitiers des petits rongeurs, le site La Ville en vert recommande l’installation de tubes à la base du tronc.

Des recettes savoureuses

Après bien des efforts ou si vous décidez de faire une cueillette en nature, vous pourrez profiter de bons fruits du Québec. Il ne restera plus que les recettes à trouver. Commencez vos recherches iciici ou .

Source : blogue de Centris : https://www.centris.ca/fr/blogue/ecolo/le-traitement-des-arbres-fruitiers-en-quatre-questions?uc=2

By Me Allmighty